Québec solidaire garantira l’exercice des droits syndicaux, et à cet effet :

a) permettra l’accréditation multi-patronale;

b) renforcera la loi anti-briseurs de grève pour interdire à l’employeur en conflit d'utiliser indirectement des personnes salariées ou soi-disant bénévoles;

c) redéfinira, dans le même but, la notion «d'établissement»;

d) interdira les lockouts et le recours à des injonctions contre le piquetage;

e) favorisera le règlement négocié des conflits de travail plutôt que l’adoption de lois spéciales;

f) reverra les mécanismes de négociation des conflits de travail pour garantir le droit de grève et rendre inutile le recours à des lois spéciales;

g) renforcera le droit de grève dans la Charte des droits et libertés en introduisant le droit de grève sociale.

Télécharger la plateforme