Le développement des villes et des régions doit servir d'abord à améliorer les conditions de vie. La prise des décisions revient donc aux gens qui y vivent.

C'est pourquoi Québec solidaire :

a) rendra les instances municipales et régionales plus démocratiques, entre autres par :

- l'élection au suffrage universel des préfets et préfètes de municipalités régionales de comté (MRC); ces préfets ne pourront siéger en même temps à la mairie d'une municipalité locale,

- l'obligation, pour chaque municipalité et arrondissement, d’offrir aux citoyennes et citoyens un horaire et un espace de réunion adéquats pour débattre d'enjeux politiques et de projets d’initiative citoyenne,

- des mécanismes de démocratie directe comme le budget participatif;

b) consultera les instances municipales et régionales :

- pour tout projet d'exploitation des ressources naturelles sur leur territoire,

- pour tout projet touchant leur territoire et relevant de la compétence fédérale, un gouvernement solidaire en revendiquera la compétence;

c) soutiendra le rétablissement des conseils régionaux de développement (CRD).

Télécharger la plateforme