Pour garantir l’accès public, universel et gratuit aux soins de santé et aux services sociaux, Québec solidaire :

a) inscrira cet engagement de l’État dans la Loi sur les services de santé et les services sociaux;

b) assurera des soins de santé et des services sociaux de qualité et de proximité, 24 heures sur 24, grâce à :

- un réseau complet de cliniques multidisciplinaires comprenant les CLSC renforcés,

- un soutien à domicile élargi,

- un médecin de famille pour chaque personne,

- une sage-femme pour les femmes qui le désirent,

- un meilleur accès aux soins psychiatriques;

c) renversera la tendance à la privatisation :

- en cessant de recourir au secteur privé,

- en renonçant à implanter une nouvelle gestion publique de la santé (NGP) basée sur le modèle du privé,

- en cessant de transférer le personnel professionnel des CLSC vers les groupes de médecine familiale (GMF),

- en assurant l’accès gratuit aux services d’imagerie médicale et autres soins diagnostiques;

- en instaurant une assurance dentaire publique et universelle

d) augmentera le financement des CLSC pour assurer des services intégrés de première ligne de qualité, surtout aux personnes en situation de vulnérabilité (santé mentale, situations de handicap, itinérance, toxicomanie, perte d’autonomie et besoin de soins palliatifs);

e) améliorera l’organisation des services dans tout le réseau :

- en soutenant le travail en équipes multidisciplinaires, incluant des médecins,

- en favorisant la délégation d’actes, par exemple aux infirmières praticiennes spécialisées (IPS),

- en assurant un lien efficace entre les GMF, les CLSC et d’autres formes de services publics de première ligne adaptées aux besoins locaux,

- en assurant la coordination et le transfert des informations entre les services de première ligne et les services spécialisés,

- en attribuant une charge de cas équilibrée aux intervenantes et intervenants

f) assurera le financement de base des organismes communautaires en santé et services sociaux;

g) assurera un financement adéquat aux institutions de soins palliatifs.

Télécharger la plateforme