Pour aider les victimes et les personnes judiciarisées à reprendre le contrôle de leur situation problème, Québec solidaire favorisera une justice pénale axée sur la réparation et la guérison. Dans ce but, un gouvernement solidaire :

a) adoptera une loi renforçant le droit à l'anonymat des victimes et des autres personnes impliquées dans le processus pénal;

b) maintiendra un système pénal spécifique pour les adolescentes et adolescents;

c) adaptera le système pénal aux besoins des Autochtones :

- en renforçant l’autonomie de leurs communautés pour respecter les principes et les pratiques de justice participative et réparatrice,

- en veillant à ce que les sentences tiennent compte de leurs spécificités culturelles et de la discrimination systémique à leur endroit;

d) financera des services et des programmes de réhabilitation et de justice réparatrice dans la collectivité et dans les centres de détention.

Télécharger la plateforme