Pour Québec solidaire, la mission première de la police est de protéger les personnes et l'exercice de leurs droits. C'est pourquoi un gouvernement solidaire :

a) inscrira cette mission de protection dans la Loi sur la police et établira des modèles d'intervention policière mettant cette mission en priorité;

b) assurera un contrôle efficace et transparent de l'activité policière et, notamment :

- encadrera de façon stricte et limitera au minimum tout emploi de la force contre les personnes,

- créera un organisme indépendant, impartial et transparent de surveillance et d’enquête sur la police

c) axera le travail policier sur l’approche communautaire, la justice «alternative» et la qualité de la relation avec les personnes, par divers moyens :

- l'adoption de techniques d'intervention appropriées auprès des personnes en situation d'itinérance, de détresse, de crise ou ayant des besoins particuliers;

- une formation policière continue axée sur le respect des droits et libertés, le rôle de la police pour protéger la démocratie, et les techniques de désescalade;

d) adoptera une loi pour faire nommer la direction de la Sûreté du Québec et celle de l’Unité permanente anti-corruption par un vote des 2/3 de l’Assemblée nationale.

Télécharger la plateforme