Pour que la valorisation du capital financier n'ait plus priorité sur les intérêts de la population, Québec solidaire :

a) créera une banque publique qui fournira des services aux institutions publiques, et en proposera aux ménages et aux entreprises;

b) réglementera le secteur bancaire, public et privé, notamment pour :

- interdire la spéculation sur les devises, et contrôler les frais bancaires,

- plafonner les revenus et les primes versés aux administrateurs et aux traders dans le système bancaire et financier,

- cloisonner les activités bancaires pour éviter qu'une même institution puisse offrir des produits d'investissement, de l'assurance et des services bancaires conventionnels.

Télécharger la plateforme