Pour reconnaître le droit d’accès à l’information et son importance pour une vie démocratique de qualité, Québec solidaire s’engage à être un gouvernement transparent qui :

a) inscrira la liberté d’accès à l’information dans la Charte des droits et libertés de la personne;

b) renforcera les pouvoirs et les moyens de la Commission d’accès à l’Information du Québec;

c) abolira le régime des exemptions permettant à l’État de ne pas divulguer les informations qu'il possède et le remplacera par le principe de la prééminence de l’intérêt public;

d) assujettira à Loi sur la liberté d’accès à l’information tous les membres de l’Assemblée nationale, du cabinet, des commissions scolaires ou des organes municipaux et de leurs équipes, ainsi que les entreprises dont l’État détient au moins 50 % du capital;

e) abolira les entraves posées à la recherche par des organismes publics comme la RAMQ et acceptera les demandes d’accès pour les protocoles de recherche reconnus par les experts;

f) établira un régime de divulgation qui obligera les institutions publiques à publier dans un format simple, y compris numérique, l'information permettant de comprendre leurs activités sans devoir en faire la demande;

g) créera un comité interministériel du numérique pour l’information ouverte;

h) élaborera, avec différents acteurs sociaux, un plan stratégique global sur les divers aspects de l’information ouverte et du numérique;

Télécharger la plateforme