Pour permettre à toute la population de pratiquer les arts et pour soutenir les artistes professionnels ainsi que des travailleuses et travailleurs culturels, Québec solidaire :

a) augmentera le financement de projets artistiques professionnels et appuiera les pratiques alternatives et émergentes partout au Québec;

b) remettra les artistes, artisanes et artisans au cœur de la politique culturelle en créant le Fonds culturel du Québec qui :

- financera la culture et assurera la cohérence des actions des divers ministères et des institutions culturelles publiques par un plan transversal et une répartition équitable entre les régions,

- sera financé à l’aide de nouvelles mesures fiscales appliquées entre autres aux fournisseurs d’accès Internet et de contenu culturel numérique ainsi qu'aux fabricants d’appareils électroniques,

- chapeautera le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC),

- sera géré par un conseil accordant une place prépondérante aux artistes et respectant la parité homme-femme, l’équité entre générations et la représentation de la diversité culturelle;

c) mettra fin à la logique marchande passée par divers moyens :

- exiger que les entreprises et organismes culturels subventionnés par l'État appliquent des mesures contre l’exploitation et la discrimination des artistes, artisanes et artisans,

- interdire la renonciation aux droits moraux sur une œuvre et la cession de droits sans une compensation adéquate pour toute nouvelle publication ou diffusion,

- réviser les lois sur le droit d’auteur pour y intégrer la vente et l’achat de livres et d’œuvres numériques;

d) encadrera la production, la diffusion et la commercialisation des biens culturels au Québec, entre autres par un prix réglementé sur le livre;

e) investira massivement dans les «passeurs de culture» comme les musées, les bibliothèques, les cinémas parallèles et le système d’éducation

f) modifiera les programmes scolaires et améliorera la formation à l’enseignement pour mieux intégrer les disciplines culturelles dans le système d’éducation;

g) favorisera le renforcement des quotas d’artistes francophones à la radio et à la télévision;

h) soutiendra la présence internationale des artistes, artisans et artisanes du Québec;

j) assurera l’accès à quatre manifestations culturelles professionnelles pour les élèves du primaire et du secondaire;

k) soutiendra la pratique amateur des arts pour toute la population, surtout hors des grands centres.

Télécharger la plateforme